Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » 1ESS (TC1) » Histoire

>>La Seconde Guerre Mondiale une guerre d’anéantissement, les génocides juifs et tziganes.

8 décembre 2012
Auteur(e) : 

Plan :

Pour voir la leçon correspondant à cet article, cliquez ici.

I- Une volonté de détruire l’adversaire ou une catégorie de la population

a) L’idéologie nazie

b) L’invasion de la Pologne

c) Une généralisation du conflit et des logiques destructrices

II- La mobilisation des moyens d’une guerre totale

a) Une logique de destruction industrielle

b) Des moyens militaires colossaux

III- Un Bilan accablant

a) Les génocides juif et tzigane

b) Le bilan total

Définitions :

Guerre d’anéantissement : volonté de détruire systématiquement l’adversaire ou certaines catégories de population selon une logique idéologique, en mobilisant tous les moyens d’une guerre totale.

Guerre totale : conflit où toutes les forces possibles, humaines, matérielles, morales et intellectuelles sont exploitées, qui se caractérise par son extension, sa durée, la mobilisation des moyens économiques, le nombre de victimes militaires et civiles et par le degré de violence rencontré.

Génocide : destruction d’un peuple pour des motifs idéologiques, raciaux, religieux et nationaux. Expression créée par R. Lenkin en 1944. C’est un crime contre l’humanité, puni par l’ONU.

Camps de concentration : lieu d’enfermement des opposants aux nazis et des individus considérés comme "asociaux", "anormaux", où ils sont exploités. Au fur et à mesure, les conditions d’exploitation et d’internement rendent presque indistinguables les camps de concentration et les camps d’extermination.

Camps d’extermination : créés afin d’accentuer l’efficacité de l’extermination.

Economie de guerre : mobilisation de tous les moyens d’un pays (matières premières, capitaux, industrie, agriculture, main d’œuvre) pour soutenir l’effort de guerre.

Mots allemands :

Lebensraum : espace vital (destiné à la race Aryenne, dans le cas de l’idéologie Nazie)

Untermenshen : sous-hommes (les juifs d’après A. Hitler)

Einsatzgruppen : groupes mobiles de tueries ( comprenant des SS, des Polices, et des population de pays de l’Est de l’Europe)

Mein Kampf : 1925-1926 : œuvre de Hitler qui signifie "Mon combat" et qui présente les principes de l’idéologie nazie.

Dates :

janvier 1933 : Hitler chancelier

1935 : lois de Nuremberg ségrégationnistes envers les Juifs.

1937 : début du conflit en Asie avec la guerre sino-japonaise (massacre de Nankin perpétré par les japonais.

novembre 1938 : La "Nuit de Cristal" ( 7500 boutiques détruites, une centaine de synagogues, 91 juifs tués = début de la logique criminelle) + début des déportations juives dans les camps de concentration.

1939 : mise en place du Projet T4, avec l’extermination des handicapés physiques et mentaux.

septembre 1939 : invasion de la Pologne par l’Allemagne nazie.

avril-mai 1940 : massacre de la forêt de Katyn (28 000 membres de l’élite polonaise éliminés).

mars 1941 : "Prêt Bail" aux U.S.A.

juin 1941 : l’opération Barbarossa de l’Allemagne contre l’URSS, début de la guerre d’anéantissement contre le judéo-bolchevisme. De nombreux fusillés au moment de leur capture : génocide par balles, crime de masse.

juin-juillet 1941 : "Solution Finale" : extermination de tous les juifs d’Europe et opposants. Mise en place des camps d’extermination, 6 en tout, tous situés en Pologne. Objectifs : élimination, exploitation, humiliation et déshumanisation (lire : Si c’est un homme, de Primo Levi).

7-8 décembre 1941 : Bataille de Pearl Harbor, entrée en guerre des USA.

janvier 1942 : à Wannsee, décision de la déportation systématique de tous les juifs d’Europe.

janvier 1942 : "Victory Program" aux U.S.A.

février 1945 : bombardements stratégiques à Dresde (70 000 victimes allemandes).

6 et 9 août 1945 : bombardements stratégiques d’Hiroshima et Nagasaki ( + de 100 000 morts "immédiats").

Chanson "Enola Gay" de OMD, qui parle de l’avion portant la bombe nucléaire qui a détruit Hiroshima http://www.dailymotion.com/video/x5...

2 septembre 1945 : capitulation japonaise.

novembre 1945-octobre 1946 : procès de Nuremberg, jugement des dirigeants du parti nazi par un tribunal international.

Vidéo de l’Ouverture du Procès de Nuremberg : http://www.ina.fr/fresques/jalons/f...

3 mai 1946 - 12 novembre 1948 : procès de Tokyo, 28 personnalités considérées comme principaux responsables du conflit.

Le bilan de la Seconde Guerre Mondiale :

Le génocide juif (Shoah = catastrophe en Hébreux) : 5.1 à 6 millions de morts :
-  dans les camps : 3 millions ;
-  dans les ghettos : 800 000 ;
-  par les Einsatzgruppen : 1,3 millions.

Le génocide tzigane : entre 250 000 et 400 000 morts.

Le bilan total : 60 millions de victimes ( plus que pendant la Première Guerre Mondiale )
-  60 % sont des civils : bombardements stratégiques, génocides..
-  La Seconde Guerre Mondiale a abolit la distinction entre le Front et l’Arrière.

Conclusion :

La Seconde guerre mondiale est une guerre d’anéantissement pour les raisons suivantes :

► les moyens d’une guerre totale

► une réelle volonté idéologique de détruire l’adversaire ou une partie de la population

► le bilan


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS