Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » 1ESS (TC1) » Géographie

>>La France en ville : dynamiques de l’urbanisation et de la métropolisation.

13 décembre 2012
Auteur(e) : 

France en villes (Felix Damette) ou France des villes (Robert Marconis).

Problématique  : Comment s’organise la France des villes ? Quels sont les évolutions des dynamiques de l’urbanisation et de la métropolisation en France ?

I- L’urbanisation de la population française...

A/ ... L’augmentation de la population urbaine...

• En 2007, 82% de la population vit dans les « aires urbaines »

B/ ... Se fait à un rythme inégal.

• Aires urbaines pas toutes attractives

• Toulouse, Montpellier, Rennes, Toulon, Perpignan, ou Avignon = aires urbaines  Croissance est la plus forte.

• Dunkerque, Le Havre, ou Saint Étienne ont perdu pop entre 1999 et 2007.

• Dû aux mouvements migratoires internes entre autres. • Sud et ouest gagne pop

• Région Midi-Pyrénées : + 12%, Languedoc-Roussillon : + 14% sur 10 ans

II- ... se traduis par une extension urbaine...

A/ Le processus d’urbanisation...

• Étalement urbain  extension des villes

• Agglomération de plusieurs communes = banlieues  = périurbanisation

• Agglomération multicommunale = 1 ville centre + communes de banlieue

• Banlieue : 20 millions d’habitants (banlieue gagne le plus vite de la pop)

• Ville centre : 17 millions d’habitants

• Couronne périurbaine : 10 millions d’habitants

B/ ... rend nécessaire une nouvelle nomenclature.

• Mot « ville » ne suffit plus, donc « agglomérations multicommunales » employé

• INSEE, depuis 1999, définit 354 aires urbaines ou aires métropolitaines

• Aire urbaine de Toulouse = 453 communes et 1,2 millions d’habitants (42% pop régionale)

• Certaines communes sont partagé  Communes multipolarisées

III- ... et par la métropolisation du territoire français.

A/ ...Les métropoles hiérarchisées par l’inégale concentration des hommes et des activités....

• Concentration pop , activités et services dans hiérarchie urbaine

• Paris : 12 millions d’habitants, 382 sièges sociaux dans 500 premières firmes françaises, est largement en haut du classement  MACROCÉPHALIE PARISIENNE

B/ ...dessinent des systèmes urbains à plusieurs échelles....

• Paris exerce son influence sur presque toute la France car poids démographique et fonctions importants = modèle parisien ou modèle polycentrique

• Modèle hiérarchisé autour de Lyon

• Modèle polycentrique : exemple Normandie et Languedoc-Roussillon

C/ ...où les villes sont en relation d’échanges mais aussi de concurrence.

• Compétition entre les villes : Toulouse, Bordeaux,...

• Compétition a plusieurs échelles : Paris vs Londres, au sommet de la hiérarchie des métropoles européennes

• Volonté de privilégier Paris se fait au détriment des métropoles de province que l’on cherche a dynamiser avec la politique des métropoles d’équilibre ?

CONCLUSION  : Augmentation de la pop urbaine = processus d’urbanisation. Extension des villes donc nouvelle nomenclature. Métropoles concentrent pop et activité, diversités activités = attractivité donc hiérarchie urbain Paris domine le système français.

Voir schémas


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS