Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Destins croisés : France/Allemagne

>>Bonn : la capitale déménagée.

27 mai 2008
Auteur(e) : 

Avertissements

La réalisation de ce projet a été l’occasion d’une réflexion sur le droit et les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Les auteurs et les responsables légaux des auteurs ont signé une autorisation de diffusion pour chacune des pages réalisées.

Toutes les photographies et interviews produites sur ce site, sont publiées avec l’autorisation des personnes concernées.

A ce titre, conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés (dite " Informatique et Libertés "), les personnes interviewées, photographiées disposent d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données les concernant. Pour toute demande, elles doivent s’adresser au webmestre Manuel Nérée à l’adresse suivante : sitepeagogique@orange.fr .

Si à l’occasion de votre visite, vous découvrez des documents que vous souhaitez utiliser, sachez que par le seul fait de leur création, tous les documents produits sur ce site sont protégés par le droit d’auteur.

Le code de la propriété intellectuelle autorise l’utilisation de courts extraits d’œuvres dans certaines conditions (Article 122-5). Cependant l’utilisation d’une œuvre doit faire l’objet d’une demande d’autorisation de l’auteur. Dans le cas inverse, l’utilisateur peut s’exposer à des peines encourues pour le non respect du droit d’auteur. CPI, art L.335-1 à L.335-10.

Ce dossier et les documents qui l’accompagnent sont sous mention « Tous droits réservés »

I) Les raisons du déménagement :

a)Bonn : La capitale avant le déménagement :

En 1890, Bonn occupé la quatrième place sur la liste des villes les plus riches en Prusse. Mais avec la première guerre mondiale, elle s’appauvrissait petit à petit. Au cour de la seconde guerre mondiale, Bonn a subi une perte de un tiers de la population. Malgré tout, le 8 Mai 1949, quelques jours après la fin du blocus de Berlin, le conseil parlementaire allemand adopte la loi fondamentale. Cette loi prévoit la création d’un état, la République fédérale d’Allemagne, en attendant la réunification de tous les Allemands. L’Allemagne est donc divisée en 2 parties : La République Fédérale Allemande (RFA) à l’ouest et la République Démocratique Allemande (RDA) à l’Est. La loi constitutionnelle met fin à l’existence du conseil parlementaire le 23 Mai date d’entrée en vigueur de la loi. La république démocratique d’Allemagne verra le jour quelques semaines plus tard .

b)Décisions politiques ayant influencées ce changement :

Le 3 Novembre 1949, le Deutsche Bundestag, parlement Allemand, confirme le vote du Conseil Parlementaire de faire de Bonn la Capitale Fédérale provisoire. Malgré que plusieurs villes comme Hambourg, Munich, Francfort ou Cologne avait été retenues, mais d’aprés Konrad Adenauer, qui fut le premier chancelier allemand de la RFA, sa localisation au bord du Rhin la avantagée. Au cours de 50 ans, la ville se développe et devient une puissance économique de premier plan. Mais un traité dit de l’unification nomme Berlin capitale fédérale en 1990. En 1999, le parlement et une partie du gouvernement commencent les travaux. La ville de Bonn devient le deuxième centre politique de la République Fédérale grâce à la loi Berlin/Bonn passée en 1994.Elle prévoit de transformer Bonn en un centre de la politique du développement et de mettre en place des institutions nationales, internationales et supranationales. En effet, en accueillant une série d’organisation de l ‘ONU, Bonn contribue ainsi à avoir un emplacement avantageux pour les relation internationales. Cependant, avec le déménagement, il y avait de fortes craintes tant au nivaux économiques que touristiques pour Bonn. On aurai pu alors se demander s’il fallait réaliser ce déménagement. Mais cela n’a pas eu de fortes répercutions sur le développement de la ville.

II ) Conséquences pour Bonn de ce déménagement. a) conséquences politiques Ce transfert engendra différentes conséquences principalement dans le domaine politique et économique. En effet, Bonn n’étant plus capitale, elle devint alors le second centre politique de la république fédérale, elle prendra alors des décisions secondaires donc moins importantes pour l’Allemagne. Certes la plupart des siéges sont transférés à Berlin, mais quelques personnes tels le Président ou le Chancelier Fédéral entretiennent des siéges secondaires dans Bonn. Pour ne pas qu’il y ait une baisse au niveau économique du pays, le gouvernement décide de déplacer une vingtaine de ministères dans Bonn. Comme l’Office Fédéral des Cartels qui surveillent la concurrence de l’Allemagne dans l’économie du marché ou la Cour des Comptes qui contrôle les comptes publics. Celle-ci pour qu’elles maintiennent son rôle de centre politique.

b) conséquences économiques.

En effet, une baisse de l’économie du pays c’était faite craindre, certains craignait que Bonn perdent de son influence internationale acquise lorsqu’elle était capitale. Mais cela n’a en rien modifié cette ville. Car aucune exode ne c’est fait voir, le gouvernement a même indemnisé pour compenser les pertes fiscales. Bonn est resté une ville calme longent le bord du Rhin ce qui attirent de nombreux touristes. Mais l’économie c’est aussi maintenu grâce aux nombreuses organisations qui se sont installées dans la ville. En effet, depuis 1996, environ 150 organisations se sont implantées. Comme le Comité para-olympique international (IPC), l’ONU qui en a investi une douzaine d’agences dont le Centre d’information des Nations Unies (C.I.N.U.), sur le UN Campus, qui est composé de la tour des députés ‘Langer Eugen’ ainsi qu’une partie du Parlement. On peut voir aussi les Volontaires des Nations Unies (VNU) qui recrutent des bénévoles qui sont introduis dans l’Organisation des Nations Unies. et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques qui essaye de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre. Ces organisations permettent la réutilisation des anciens bâtiments administratifs. Bonn est aussi un centre culturel, en effet le boulevard de musées Museumsmeile, attire prés de deux millions de visiteurs par an. Mais aussi ville natale de Beethoven, sa maison est devenu un musée international tout comme son festival qui fait parti du festival musical. Elle abrite aussi le siége du Centre Aérospatial allemand ainsi qu’une bibliothèque centrale pour l’agriculture de l’université rhénane. Bonn compte un grand nombre d’universités. Comme l’université rhénane qui compté au semestre 2005, 30 000 étudiants dont 3 000 étrangers. Elle est aussi reconnu comme ville de congrès internationaux comme le Congrès ‘Bundeshaus Bonn’ qui y a établi son siége. Mais plusieurs centre de recherches s’y sont développés comme le centre de recherche C A E S A R dans le domaine des sciences qui a reçu une aide financière. Avec cette aide attribué a plusieurs entreprises, de nouvel emplois se créer dans le domaine de la technologie de l’informatique et de la télécommunication, il y a un essor de l’industrie. Mais l’économie est aussi maintenu grâce a un chiffre d’affaire important de la part des entreprises locales. Tout ceci montre que Bonn garde un aspect prestigieux malgré son simple statut de ville fédérale.

Conclusion Suite à la réunification allemande, Bonn n’est plus capitale et c’est Berlin qui prend sa place. Malgré ce changement, l’ancienne capitale ne perd pas de son influence économique déclenchée par de nombreuses craintes. Grâce en partie au fait que les anciens bâtiments des institutions ont été reconverti en siéges d’organisations humanitaires. Mais bien que Bonn ne soit plus capitale, on peut voir qu’elle attire toujours autant de touristes ainsi que d’étudiants. Certes les répercutions pour Bonn elle même ont été minimales mais aujourd’hui qu’elle influence cette ville exerce t’elle dans l’Allemagne voir dans l’Europe ?

(BMP)

 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS