Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TL » HISTOIRE

>>Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 : un aspect de l’évolution du mouvement ouvrier européen

11 mai 2019
Auteur(e) : 

Karl Marx : né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883 à Londres, était un activiste politique, philosophe et théoricien allemand, célèbre pour sa critique du capitalisme et sa vision de l’histoire comme résultat de la lutte des classes, à l’origine du marxisme.

F. Engels : né le 28 novembre 1820 à Barmen (une ancienne ville devenue aujourd’hui l’un des quartiers de la ville de Wuppertal) et mort le 5 août 1895 à Londres, est un philosophe et théoricien socialiste et communiste allemand, grand ami de Karl Marx. Engels a été militant de la Ligue des communistes et de l’Association internationale des travailleurs.

Ferdinand Lassalle : né le 11 avril 1825 à Breslau, mort le 31 août 1864 à Carouge, est un homme politique allemand de confession juive, théoricien socialiste et écrivain.

Otto Von Bismarck  : duc de Lauenburg et prince de Bismarck, né à Schönhausen le 1er avril 1815 et mort le 30 juillet 1898 à Friedrichsruh, est un homme d’État prussien puis allemand. Il est à la fois ministre-président du royaume de Prusse de 1862 à 1890, chancelier de la confédération de l’Allemagne du Nord de 1867 à 1871, avant d’accéder au poste de premier chancelier du nouvel Empire allemand en 1871, poste qu’il occupe jusqu’en 1890, tout en conservant sa place de ministre-président de Prusse. Il joue un rôle déterminant dans l’unification allemande.

Eduard Benrstein : né en 1850 à Schöneberg près de Berlin et mort en 1932, est un homme politique et théoricien socialisteallemand, militant du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD).

Jean Jaurès  : est un homme politique français né à Castres (Tarn) le 3 septembre 1859 et mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Orateur et parlementaire socialiste, il s’est notamment illustré par son pacifisme et son opposition au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Gustav Noske : est un homme politique allemand, né le 9 juillet 1868 à Brandebourg-sur-la-Havel (confédération de l’Allemagne du Nord) et mort le 30 novembre 1946 à Hanovre (zone d’occupation britannique en Allemagne). Membre du SPD, il est ministre de la Défense de 1919 à 1920. Il est notamment connu pour son rôle central dans l’écrasement de la révolte spartakiste de Berlin.

Karl Liebknecht :né le 13 août 1871 à Leipzig et mort assassiné le 15 janvier 1919 à Berlin, est un homme politique socialiste et communiste allemand. Membre du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), il se bat pour le droit des jeunes à faire partie d’organisations politiques et surtout contre le militarisme. Son livre Militarisme et anti-militarisme lui vaut un procès et une peine de prison de 18 mois, durant laquelle il est élu député au Reichstag.

Rosa Luxembourg : est une militante socialiste et communiste, et une théoricienne marxiste. Ses idées ont inspiré des tendances de la gauche communiste et donné naissance, a posteriori, au courant intellectuel connu sous le nom de luxemburgisme. Il cofonde avec Karl Liebknecht la Ligue spartakiste, puis le Parti communiste d’Allemagne (KPD).

F. Ebert : est un homme d’État allemand, né à Heidelberg le 4 février 1871 et mort à Berlin le 28 février 1925. Membre du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), il est le premier président du Reich de la république de Weimar après l’abdication de l’empereur Guillaume II en 1918.

Hitler : est un idéologue et homme d’État allemand, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn en Autriche-Hongrie (aujourd’hui en Autriche et toujours ville-frontière avec l’Allemagne) et mort par suicide le 30 avril 1945 à Berlin. Fondateur et figure centrale du nazisme, il prend le pouvoir en Allemagne en 1933 et instaure une dictature totalitaire, impérialiste, antisémite et raciste désignée sous le nom de Troisième Reich.

Hindenburg : est un militaire et homme d’État allemand, né le 2 octobre 1847 à Posena et mort le 2 août 1934 au manoir de Neudecka. Du fait de son prestige et de sa longévité, il joua un rôle important dans l’histoire de l’Allemagne. Auréolé de son prestige militaire que la défaite de l’Empire allemand n’a pas affecté, le maréchal von Hindenburg est élu président du Reich à l’issue du scrutin présidentiel d’avril 1925 ; il succède au social-démocrate Friedrich Ebert, décédé dans l’exercice de ses fonctions. Aisément réélu pour un second septennat, le président Hindenburg n’empêche cependant pas l’ascension politique d’Adolf Hitler, qu’il nomme chancelier du Reich. 

Walter Ulbricht : né le 30 juin 1893 à Leipzig et mort le 1er août 1973 à Groß Dölln (de) au nord de Berlin, est un homme politique communiste allemand, membre du Parti communiste d’Allemagne (KPD) puis du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED). Il fut l’un des principaux dirigeants de la République démocratique allemande (RDA), en tant que secrétaire général du SED et président du Conseil d’État.

Bertolt Brecht : est un auteur dramatique allemand, né le 10 février 1898 à Augsbourg (Bavière) et mort le 14 août 1956 à Berlin-Est. Il a été à la fois dramaturge, metteur en scène, critique théâtral, écrivain auteur de romans1, de récits en prose2 et poète. Apatride depuis que le régime nazi l’a déchu de sa nationalité allemande en 1935, il est naturalisé autrichien en 1950.

JF Kennedy : né le 29 mai 1917 à Brookline (Massachusetts) et mort assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas (Texas), est un homme d’État américain, 35e président des États-Unis. Entré en poste le 20 janvier 1961, il est, à 43 ans, le plus jeune président élu des États-Unis1, et également le plus jeune président à mourir, moins de trois ans après son entrée à la Maison-Blanche, à l’âge de 46 ans.

Konrad Adenauer : né le 5 janvier 1876 à Cologne et mort le 19 avril 1967 à Rhöndorf, est un homme d’État allemand. Opposant au nazisme après l’avènement du Troisième Reich, membre de l’Union chrétienne-démocrate, il est le premier chancelier fédéral de la République fédérale d’Allemagne, de 1949 à 1963. À la tête du gouvernement, il est l’auteur de son redressement et de son ancrage atlantiste et européen. Il est ainsi souvent considéré comme le « fondateur » de l’Allemagne contemporaine. Avec le général de Gaulle, il est l’un des promoteurs de la réconciliation franco-allemande.

Ludwig Erhad  : né le 4 février 1897 à Fürth et mort le 5 mai 1977 à Bonn, est un homme d’État ouest-allemand, membre de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU) de tendance libérale.

Andreas Baader : est membre et chef de l’organisation terroriste allemande Fraction armée rouge (RAF, Rote Armee Fraktion, également connue sous le nom de « bande à Baader »). Il est impliqué dans cinq attentats à la bombe durant l’année 1972.

Ulrike Marie Meinhof : était journaliste avant de devenir en 1970 l’une des terroristes les plus actives du groupe Fraction armée rouge qui perpétra de nombreux attentats en Allemagne durant les années 1960-1970.

Willy Brandt : né le 18 décembre 1913 à Lübeck et mort le 8 octobre 1992 à Unkel, est un homme politique ouest-allemand. Membre du Parti social-démocrate (SPD), il est président de la Chambre des députés de Berlin de 1955 à 1957, bourgmestre-gouverneur de Berlin de 1957 à 1966, président du SPD de 1964 à 1987, vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères de 1966 à 1969. De 1969 à 1974, il est chancelier fédéral, à la tête d’une coalition sociale-libérale. Il est le premier social-démocrate à diriger le gouvernement depuis 1930. Son Ostpolitik a ouvert une nouvelle phase de relations avec la République démocratique allemande et lui vaut le prix Nobel de la paix en 1971.

Enrich Honecker : né le 25 août 1912 à Neunkirchen (Sarre, Allemagne) et mort le 29 mai 1994 à Santiago du Chili, est un homme politique allemand, principal dirigeant de l’Allemagne de l’Est de 1971 à 1989. Il occupa les postes de secrétaire général du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED) ainsi que de président du Conseil d’État et de responsable du Conseil de défense nationale

Mikhaïl Gorbatchev : né le 2 mars 1931 à Privolnoïe (ru) dans l’actuel kraï de Stavropol, est un homme d’État soviétique et russe qui dirigea l’URSS entre 1985 et 1991. Résolument réformateur, il s’engagea à l’extérieur vers la fin de la guerre froide, et lança à l’intérieur la libéralisation économique, culturelle et politique connue sous les noms de perestroïka et de glasnost. Impuissant à maîtriser les évolutions qu’il avait lui-même enclenchées, sa démission marqua le point final de l’implosion de l’URSS, précédée de deux ans par l’effondrement des régimes communistes en Europe de l’Est. Egon Krenz : est une personnalité politique est-allemande, né le 19 mars 1937 à Kolberg (aujourd’hui Kołobrzeg, en Pologne). Il fut le dernier secrétaire général du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED).

E. Honecker : né le 25 août 1912 à Neunkirchen (Sarre, Allemagne) et mort le 29 mai 1994 à Santiago du Chili, est un homme politique allemand, principal dirigeant de l’Allemagne de l’Est de 1971 à 1989. Il occupa les postes de secrétaire général du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED) ainsi que de président du Conseil d’État et de responsable du Conseil de défense nationale.

Helmut Kohl : né le 3 avril 1930 à Ludwigshafen et mort le 16 juin 2017 dans la même ville, est un homme d’État allemand, membre de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU).

Gerhard Fritz Kurt Schröder : né le 7 avril 1944 à Mossenberg-Wöhren, est un homme d’État allemand, membre du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD).

Tony Blair : né le 6 mai 1953 à Édimbourg (Écosse), est un homme d’État britannique, membre du Parti travailliste et Premier ministre du Royaume-Uni du 2 mai 1997 au 27 juin 2007. Durant sa période à la tête du Parti travailliste (Labour Party), puis comme chef du gouvernement, Tony Blair réforme en profondeur l’idéologie et la pratique du travaillisme britannique, largement converti à l’économie de marché. Le courant de pensée de Tony Blair, défini comme une « troisième voie » entre la gauche et la droite traditionnelles, est surnommé le « blairisme ». 

Oskar Lafontaine : est un homme politique allemand, né le 16 septembre 1943 à Sarrelouis, membre fondateur et ancien coprésident de Die Linke, auparavant adhérent du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) qu’il a présidé de 1995 à 1999.

Jean-Luc Mélenchon : né le 19 août 1951 à Tanger (Maroc), est un homme politique français membre du Parti socialiste (PS) à partir de 1976.

source principale : Wikipédia


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS