Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TL » GEOGRAPHIE

>>Des cartes pour comprendre le monde : une lecture géopolitique, géoculturelle, géoéconomique et géo-environnemental. ( fiche vocabulaire )

5 octobre 2018
Auteur(e) : 

Carte : c’est une représentation plane de phénomènes localisables dans l’espace, c’est un outil qui sert à se repérer, à se guider, mais également à comprendre.

Géopolitique : c’est l’étude des diverses relations entre les États et également de leur rapport de puissance.

Géo-environnemental :dans une approche géo-environnemental, on s’intéresse à la répartition des milieux et des ressources.

Géo-culturelle : dans une approche géo-culturelle, on va s’intéresser au caractéristiques matérielles et immatérielles.

Géo-économique : dans une approche géo-économique, on peut s’intéresser aux échanges, aux écarts de richesse, au développement.

Planisphère : représentation d’une sphère sur une surface plane. Mission géographiquement impossible.

PIB ( produit intérieur brut ) : indicateur qui permet de mesurer la production de richesse d’un pays ( production de biens et de services ).

Développement : par développement on désigne l’amélioration du niveau de vie au bénéfice du plus grand nombre.

PMA : pays moins avancés.

Mondialisation : c’est la mise en relation des différentes parties du monde par la multiplication des flux de nature diverse.

Interdépendance : se dit des économies liées les unes aux autres par des flux de natures variées destinés à satisfaire leurs besoins réciproques de biens, de services, de main-d’œuvre et de capitaux.

Croissance : augmentation durable de la production de biens et de services

Intégration : processus d’harmonisation des normes économiques et sociales et d’ouverture des marchés dans une organisation économique

Société de consommation : société des pays développés où la raison d’être principale est l’acquisition de biens matériels ou de services sans cesse renouvelée.

Projection : application bijective associant chaque point d’une sphère à un point d’un plan et un seul. [Jacques Levy]. Pour le dire plus simplement, il s’agit d’une technique de représentation du globe terrestre ou d’une partie de celui-ci sur une surface plane. Les projections qui respectent les formes en conservant les angles sont dites conformes. Les projections qui respectent les surfaces sont dites équivalentes. Celles qui respectent les distances sont dites équidistantes.

Civilisation : ensemble de caractères matériels, moraux, religieux, linguistiques, artistiques et sociaux communs à une société ou à un groupe de sociétés.

Etat : entité politique propre à une population qui administre et exerce sa souveraineté sur un territoire.

Balkanisation : processus de division d’un territoire en plusieurs Etats.

Nation : groupe humain présentant une forte unité culturelle, fondée sur la langue, des références historiques partagées, des façons d’être, la religion dans certains cas. Dans la nation, les individus sont liés par la conscience sociale et politique d’appartenir à une même communauté, quelles que soient leurs différences ethniques initiales.

Frontière : limite séparant la souveraineté de deux Etats.

Zone de libre échange : espace dans lequel les marchandises (parfois les capitaux et les services) circulent librement entre les états.

Aires de civilisations : une aire de civilisation est une entité géographique pouvant être considérée comme un espace culturel fondé sur un ensemble de caractères matériels, moraux, religieux et linguistiques, artistiques et sociaux commun à une société ou à un groupe de sociétés.

Développement : Il s’agit d’une en une amélioration du niveau et de la qualité de vie du plus grand nombre.

IDH : Indice de développement humain. Il est calculé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) qui tient compte du niveau de santé (espérance de vie à la naissance), du niveau d’instruction (taux d’alphabétisation et nombre moyen d’années d’études) du revenu, représenté par le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat. L’indice obtenu est compris entre 0 et 1. Plus l’indice est proche de 1, plus le développement est avancé.

IPH : indice de pauvreté humaine. L’unité des IPH est le pour cent (%), mais il ne s’agit pas d’un pourcentage de la population, il s’agit juste de l’homogénéité de la formule. Plus un IPH est élevé, plus un pays « est pauvre ».


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS