Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TS1 » Histoire

>>L’Historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

13 juin 2018
Auteur(e) : 

FNACA : Fédération nationales des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie. Elle défend les droits des anciens combattants.

OAS  : Organisation Armée Secrète, groupe politique et militaire clandestin défendant l’Algérie Française de manière extrême, y compris terroriste.   MNA : Mouvement National Algérien fondé par Messali Hadj.

FLN  (Front de Libération Nationale) : parti nationaliste créé entre autres par Ben Bella à Alger en 1954. Son groupe armé s’appelle l’ALN (Armée de Libération nationale) 

Harkis : en principe il s’agit de supplétifs ("auxiliaires") de l’armée française engagés dans des "Harka". Mais en réalité le terme a fini par désigner tous les français "musulmans" d’Algérie qui ont fait le choix de la France pendant la guerre d’Algérie, c’est à dire les supplétifs (Harkis, Mokhaznis, etc), les soldats réguliers (engagés et appelés), et les fonctionnaires et élus soit au total environ 450 000 personnes.

Pieds noirs :Le nom « pieds-noirs » désigne de manière familière les Français originaires d’Algérie et, par extension, les Français d’ascendance européenne installés en Afrique française du Nord jusqu’à l’indépendance, c’est-à-dire jusqu’en mars 1956, pour les protectorats français de Tunisie et du Maroc et jusqu’en juillet 1962 pour l’Algérie française et ceux restés en Algérie après l’indépendance .


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS