Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » 1ESS (TC1) » Géographie

>>La gestion durable d’un milieu

13 novembre 2017
Auteur(e) : 

I . Définitions et chiffres clés :

Biocénose : ensemble des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes soit la faune et la flore) présents (Larousse) dans un écosystème. Biotope : ensemble des éléments non vivants mais naturels (sols, relief climat, cours d’eau) d’un écosystème offrant des conditions de vie constantes ou cycliques aux espèces de la biocénose. Conditions orographiques : conditions liées au relief. Déprise agricole : réduction marquée de l’activité agricole se manifestant souvent par un dépeuplement, un recul de la superficie utilisée par les exploitations agricoles, par une progression des friches et de la forêt. Ecosystème : ensemble des éléments naturels d’un milieu. Estive : pâturage d’été en haute montagne. Géosystème : une unité paysagère de taille inférieure à celle d’une région naturelle, caractérisée par son homogénéité géomorphologique et bioclimatique et par sa dynamique naturelle . ( définition Aquaportail ) Milieu géographique : ensemble des caractéristiques naturelles (relief, climat, etc.) et humaines (environnement, politique, économique, etc) influant sur la vie des hommes (Larousse).  Paysage : portion d’espace analysée visuellement, résultat de la combinaison dynamique d’éléments physico-chimiques (climat, sol, etc), biologiques (faune, flore) et anthropiques ( humains) qui en réagissant les uns sur les autres font un ensemble unique. (Augustin Berque) Prairies naturelles de fauche : ce sont des prairies ou se développe naturellement une grande variété d’espèces, notamment des herbacées pour ce qui est de la flore. Elles demandent à être fauchées une fois l’an pour se régénérer. Le fourrage ainsi constitué sert à l’alimentation des animaux d’élevage. Pastoralisme : pratique de l’élevage nomade. En Midi-Pyrénées, les élevages relèvent en général d’une exploitation sédentaire mais, l’été venu, ils gagnent les terres de haute montagne faiblement productives : les estives. PNN : parcs naturels nationaux. PNR : parcs naturels régionaux Soulane : versant abrité plutôt exposé au soleil 39 : ours dans le massif des Pyrénées (sept2017). 568 : nombre de bêtes que l’ours dans les Pyrénées semble avoir tué 25000 : nombre totale pertes dans les troupeaux chaque année 126 € : indemnités pour les bêtes perdues II. Idées essentielles : Rappel de la problématique du cour : Quelles sont les caractéristiques, les éléments du milieu montagnard pyrénéen ? Quelles sont les interactions observables dans ce géo système ? Quels sont les besoins et les enjeux liés à l’aménagement de ce milieu ? Quelles sont les réponses données aux problèmes rencontrés ? Quels sont les acteurs impliqués dans cette gestion durable ? Conclusion du cour : Un milieu géographique ou géosystème est donc un ensemble complexe d’éléments qui interagissent les uns sur les autres. Pour être efficace, pour concilier protection de l’environnement et activité économique, toute gestion durable du milieu doit donc tenir compte de la complexité de ces interactions et associer les différents acteurs du territoire même si préservation de l’environnement, rentabilité économique et fréquentation touristique peuvent parfois sembler inconciliables. Pour la suite voir les cartes mentales ci dessous , et deux schémas importants y sont aussi .


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS