Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TL » Histoire

>>L’Historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

6 octobre 2017
Auteur(e) : 


-  1830 : colonisation de l’Algérie par l’Empire français

-  1954-1962 : « Guerre d’Algérie »

-  le 18 mai 1956 : embuscade de Djerrah (Palestro)

-  1957 : massacre de Melouza

-  1958 : De Gaulle arrive au pouvoir

-  17 octobre 1961 : la répression meurtrière de la manifestation -organisée par la section française du FLN

-  février 1962 : violences policières font 9 morts au métro Charonne

-  19 mars 1962 : Accords d’Evian, harkis massacrés en Algérie ( 70.000)

-  26 mars 1962 : massacre de la rue d’Isly ( par le FLN contre Harkis et européens d’Algérie)

-  1962 : les « pieds-noirs » rapatriés sont près de 700.000

-  1962 : 25 familles arrivent à Mirande

-  1965 : les militaires sont au pouvoir en Algérie

-  1966 : La bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo primé à Venise mais diffusé qu’en 2004 en France

-  années 70 : -les première et deuxième générations de harkis protestent et se rebellent (les jeunes) ;les harkis et leurs enfants réclament d’être mieux pris en compte par les pouvoirs publics

-  1971 : le hameau de Mirande est rasé

-  1972 : Avoir 20 ans dans les Aurès de René Vautier

-  1975 : visite de V.Giscard d’Estaing

-  années 70-80 : stagflation, les enfants d’immigrés peinent à se faire une place dans la société française

-  années 80 : -ouverture partielle de certaines archives -les enfants de travailleurs immigrés algériens se manifestent

-  1982 : Mémorial du martyr, hommage aux morts de « la guerre d’indépendance »

-  les trente glorieuses (1946-1975) : l’industrie et l’agriculture française leur ont fait appel pour soutenir l’économie

-  1962,1968,1974,1982 : lois d’amnistie pour les officiers de l’armée française

-  1983 : « marche des Beurs »

-  1988 : ouverture du premier universitaire sur la guerre d’Algérie

-  1997 : procès de Maurice Papon condamné pour crime contre l’humanité pendant la Seconde Guerre Mondiale

-  18 octobre 1999 : la loi autorise a parler officiellement de « guerre d’Algérie »

-  2000 : Louisette Ighilahriz témoigne d’avoir été victime de torture à 20 ans

-  14 juin 2000 : discours du président algérien à l’Assemblée nationale française

-  2001 : Général Aussaresses reconnaît dans l’Humanité les tortures et exécutions sommaires pratiquées par l’armée

-  2002 : « Mémorial de la guerre d’Algérie » à Paris et le 19 mars : journée nationale du souvenir à la mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc

-  25 septembre 2003 : journée nationale pour le sacrifice des Harkis

-  2005 : le président algérien qualifie le loi sur le rôle positif de la colonisation de « cécité mentale, confinant au négationnisme et au révisionnisme »

-  février 2005 : parlement vote loi mémorielle sur le rôle positif de la colonisation (sous pression d’associations de rapatriés) contestée par de nombreux historiens et groupes porteurs de mémoire car colonisation pas exclusivement positive

-  janvier 2006 : cet article de loi est abrogé par le président de la République française Jaques Chirac

-  2012 : François Hollande en visite officielle en Algérie qualifie la colonisation comme un « système profondément injuste et brutal »

-  25 septembre 2016 : F.Hollande reconnaît la responsabilité de l’Etat français dans l’abandon des Harkis massacrés par les nationalistes algériens après les accords d’Evian

-  2016 : Mirande, le rond-point devient « rond-point du hameau des Harkis » + stèle hommage

-  24 septembre 2017 : inauguration du chemin de randonnée dans forêt de Berdoues + stèles hommage, lieu où les harkis travaillaient


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS