Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TES » Géographie

>>Le continent Africain face au développement et à la mondialisation

15 mai 2017
Auteur(e) : 


-  Développement : Amélioration du niveau de vie au bénéfice du plus grand nombre.

-  Mondialisation : Mise en relation des différentes parties du monde grâce à la multiplication des flux de nature diverse (marchandises, capitaux, personnes)

-  Continent : Vaste étendue de terre entourée d’Océans

-  Contient Africain : Vaste étendue de terre qui mesure 30,5 Millions de km² et qui est composé de 54 pays

-  Développement durable : Développement qui permet de satisfaire les besoins de moment tout en préservant les ressources pour que les générations futures puissent faire de même. Comporte trois piliers.

-  Sous-nutrition : déficit en nourriture, à la fois quantitatif (moins de 2000 calories par personne et par jour) et qualitatif (moins de 10 g de protéines animales par personne et par jour). Malnutrition : Déficit en nourriture plutôt qualitatif (moins de 20g de protéines animales par personne et par jour, manque de vitamine), mais aussi quantitatif (moins de 2500 calories par personne et par jour).

-  Pays les moins avancés (PMA) : Pays d’une grande pauvreté, Avec : -Des populations largement analphabètes
-  Une faible intégration dans l’économie mondiale
-  Une grande vulnérabilité aux famines, aux épidémies et aux risques naturels. La plupart d’entre eux sont africains.

-  Indice de développement humain (IDH) : Calculé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) L’indice obtenu est compris entre 0 et 1. Plus l’indice est proche de 1, plus le développement est avancé. Tient compte du : -Niveau de santé (espérance de vie à la naissance)
-  Du niveau d’instruction (taux d’alphabétisation et nombre moyen d’années d’études)
-  Du revenu, représenté par le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat.

-  Pays à revenus intermédiaires (PRI) : Pays qui n’ont pas les handicaps des PMA mais qui tardent cependant à se développer durablement ou qui connaissent des difficultés.

-  Développement autocentré : Modèle où le développement est basé en priorité sur les ressources et le marché national au détriment de l’intégration aux échanges internationaux.

-  Déterminisme : Point de vue qui accorde une place prépondérante au milieu naturel dans l’analyse et l’explication des sociétés.

-  Contraintes : ensemble des difficultés gênant l’occupation et la mise en valeur d’un milieu.

-  Cultures de rente : culture destinée à l’exportation.

-  Service de la dette : somme qu’un Etat doit payer chaque année pour rembourser sa dette avec intérêts.

-  Aléa naturel : événement naturel possible et probabilité de sa réalisation.

-  Famine : manque de ressources alimentaires à l’origine de souffrances et de décès dans la population.

-  Mal-développement : processus de développement à l’issue duquel se maintiennent d’importantes disparités sociales et spatiales.

-  Plan d’ajustements structurels (PAS) : Mesures imposées par le FMI et la Banque mondiale dans les pays en proie à des problèmes d’endettement But : Rétablir les grands équilibres économiques + Réduire leurs besoins d’emprunt. L’adoption de ces conditions permet l’octroi de nouveaux prêts. Ces mesures obligent en général les États à réduire les dépenses publiques.

-  Fonds monétaire international (FMI) : Peut accorder des prêts à court terme aux pays membres confrontés à des difficultés pour éviter des dévaluations. A partir des années 70, sa place dans le développement des pays du tiers-monde est de plus en plus importante.

-  Banque mondiale : banque regroupant la BIRD et d’autres organismes internationaux de financement. Elle accorde des prêts à long terme aux Etats pour qu’ils se développent et réduisent la pauvreté.

-  Transition démographique : passage d’un ancien régime démographique caractérisé par une natalité, une mortalité élevées et un accroissement naturel relativement faible à un nouveau régime démographique caractérisé par une natalité et une mortalité faible (comme aujourd’hui en dans les pays industrialisés) et un accroissement naturel faible. Entre temps, la baisse précoce de la mortalité et le maintien d’une natalité élevée sont à l’origine d’un accroissement naturel élevé.

-  Dumping social : pratique de certains États→Consiste à réduire la législation en matière de droit du travail + à accepter un niveau de salaire faible But : Attirer les investissements d’entreprises étrangères.

-  Cultures vivrières : cultures destinées à la consommation locale.

-  Vulnérabilité : désigne les dommages que peut occasionner un aléa sur des enjeux.

-  Groupement Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) : organisme mis en place par le G7 et l’ONU réunissant des spécialistes du climat chargés d’une mission d’expertise sur l’évolution du climat.

-  CNUCED : organisme de l’ONU chargé du développement et de l’intégration dans l’économie mondiale des pays du tiers-monde.


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS