Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TES » Histoire

>>Socialisme communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875

31 mai 2017
Auteur(e) : 

Fiche définitions

Le socialisme désigne le point commun entre tous les socialismes. C’est la défense du monde et du principe ouvrier. Il est considéré comme une doctrine qui aide à défendre les idéologies qui visent à améliorer le monde ouvrier. On peut dire qu’il n’y a pas un socialisme mais des socialismes. Ces courants proposent souvent la socialisation des moyens de production par la collectivisation, la mutualisation, l’étatisation ou encore la nationalisation. Le socialisme et le communisme sont en opposition. D’un coté les socialistes qui sont des réformistes et ont comme partis le SPD et d’un autre coté le communisme qui réunis les révolutionnaires et qui ont comme parti le KPD.

Le prolétariat désigne la classe ouvrière instauré par l’économiste Karl Marx. Celle-ci est en opposition à la classe de la bourgeoisie.C’est ceux qui n’ont pour vivre que le travail de leurs mains donc les ouvriers.

Le syndicalisme est un mouvement de défense des intérêts des ouvriers. Le syndicalisme est différent entre l’Allemagne et l’Europe.

Le communisme est l’inspiration Marxiste. c’est une forme du socialisme. une idéologie qui dénonce la propriété privée.C’est une idéologie révolutionnaire, un renforcement de l’État.

Le KPD est le parti communiste allemand fondé par les socialiste révolutionnaires.

Le SPD est le parti socialiste réformiste qui est basé sur une démocratie parlementaire.

Le parti de masse est un parti ayant pour vocation de réunir une partie numériquement très représentative de la population au contraire d’un parti élite. On peut désigné comme parti de masse le SPD.

La Sociale-démocratie est un courant du socialisme inspiré à l’origine par le marxisme, évoluant ensuite vers le réformisme. La social-démocratie est en principe attachée à la protection sociale et à la redistribution des richesses.

Spartakistes est un mouvement révolutionnaire d’inspiration marxiste crée en 1917.

La démocratie populaire est un régime où il n’existe qu’un parti, le parti communiste qui représente la classe ouvrière et par extension le peuple.

Le totalitarisme est un régime basé sur une idéologie dominante, un parti unique, la dictature d’un dirigeant, une police imposant la terreur, un monopole des moyens de communication, un monopole de la force armée et une direction de l’économie par l’État. Le totalitarismes ont la prétention de créer une société nouvelle.

La cogestion est une participation associée des représentants des travailleurs et des employeurs à la gestion des entreprises et de l’économie.

La politique keynésienne est une politique considérant que la production peut être relancée par l’Etat s’impliquant notamment dans le soutien à la consommation.

NSDAP est le parti nazi établit à cause de la division des sociaux-démocrates et des révolutionnaires marxistes. Ce parti est un parti d’extrême droite raciste et antisémite instauré par le chancelier Hitler. Ce parti n’est en aucun cas comme affirmé socialiste.

Document(s) lié(s) à cet article

schéma socialisme
[9.3 ko ]

 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS