Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » TES » Histoire

>>Les chemins de la puissance : les Etats-Unis et le monde depuis les « 14 points » de Wilson.

28 novembre 2016
Auteur(e) : 

I L’émergence d’une puissance dont la prétention est d’abord régionale....  

a) Après avoir voulu limiter leur influence à l’ « hémisphère américain », ....

-  19ème et 20ème siècle : les E.-U. cherchent d’abord à maîtriser un territoire immense

-  repoussent la « frontière » au détriment des amérindiens et des puissances voisines

-  ils sont reliés grâce aux voies fluviales, les routes et les lignes de chemin de fer permet l’exploitation de nombreuses ressources minérales et agricoles

-  E.-U. = premiers exportateurs mondiaux de produits agricoles et agroalimentaires encore aujourd’hui >> aspect du soft power

-  plan géopolitique : politique du « big stick », prennent le contrôle du détroit de Panama en 1912, se tiennent éloignés des tensions européennes, prennent le contrôle des Philippines et de Hawaï dans le pacifique ainsi que de Cuba et de Porto Rico aux Antilles. Mise en place d’une protectorat sur Haïti et sur la Rep. Dominicaine en 1915, la mer caraïbe devient un « lac étatsunien ».

-  isolationnisme : ne veulent pas se mêler aux affaires européennes

b),... les Etats-Unis participent malgré tout à la première guerre mondiale...

-  contexte de la première guerre mondiale : les E.-U. restent d’abord neutres malgré le fait qu’ils fassent crédit aux pays de l’entente, et qu’ils livrent secrètement des matériels militaires aux alliés

-  la volonté allemande de mener une guerre sous-marine (UBOOT) justifie l’entrée en guerre des E.-U.

-  lors d’un congrès en 1918, le président des Etats-Unis Thomas Woodrow Wilson fait une proposition de paix en 14 points afin de rompre la tradition isolationniste

-  création de la SDN (société des nations unies) >> instauré par le traité de Versailles (1919)

c) ... et en sortent renforcés

-  fin de la première guerre mondiale >> E.-U. = créanciers de nombreuses puissances

-  à ce moment là que le dollar s’impose avec la livre sterling comme monnaie de référence mondiale

-  1929 : krach de Wall Street

-  début de la grande dépression

-  extension de la crise outre-atlantique (état de l’Europe)

-  New Deal (Franklin Delano Roosvelt) : réduit les difficultés, mais à la fin des années 30 l’économie américaine ne s’est pas encore totalement redressée

-  Pour certains économistes, c’est la seconde guerre mondiale qui relance durablement l’appareil productif des E.-U..

d) A l’occasion de la seconde guerre mondiale les EU renforcent leur puissance.

-  limitation de la participation à la fourniture de matériel militaire au royaume-uni et à l’URSS de la part des E.-U. jusqu’en 1941.

-  le japon menace les intérêts économiques américains en Asie orientale et dans le pacifique

-  Pearl Harbor : cette attaque oblige les E.-U. à entrer officiellement en guerre

-  les E.-U. sont les seuls à posséder la bombe nucléaire (hard power) : ils l’utilisent le 6 août et le 9 août 1954 sur Hiroshima et Nagasaki. Officiellement, c’est pour accélérer la capitulation japonaise

-  selon l’historien Maurice Vaïsse, la seconde guerre mondiale marque la fin de la prédominance européenne au profit de celle des deux superpuissances de la guerre froide

II ....avant de s’imposer comme l’autre superpuissance de la guerre froide.

  a) Les Etats-Unis établissent les bases d’une puissance économique et culturelle...

-  la Charte de l’Atlantique demande le rétablissement de la libre circulation à travers les océans : préoccupation des autorités américaines

-  accords de Bretton Woods signés en 1944 pour stabiliser les monnaies et relancer le commerce

-  Le dollar devient la monnaie de référence internationale

-  les E.-U. ont les 2/3 du stock d’or mondial

-  A Bretton Woods fut également mis en place un Fonds Monétaire International(FMI)

-  plan Marshall

-  au sortir de la guerre, la dette française est annulée par les américains

-  puissance économique - industrielle agricole : 40%

-  diffusion de la Americain way of life en Europe

b) , s’inscrivent comme une puissance géopolitique incontournable....

-  Staline, Churchill et Roosvelt décident en 1944 de la création d’une organisation des nations unies (ONU) : Charte de San Francisco le 26 juin 1945

-  Les Etats-Unis obtiennent comme le Royaume-Uni, la France, l’URSS et la Chine un statut de membre permanent du conseil de sécurité et le droit de véto

-  siège de l’ONU : New York

-  E.-U. entrent en guerre avec un mandat de l’ONU >> Corée (50-53)

-  politique d’endiguement

c) ...et renforcent leurs capacités militaires.

-  les européens (plus particulièrement les britanniques) sont effrayés par le coup de Prague en Tchécoslovaquie (1948) et demandent une alliance militaire aux E.-U. (menée par eux-même)

-  traité de Washington qui donne naissance à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

-  les Etats-Unis complètent leur système d’alliance avec l’OTASE, l’ANZUS et le pacte de Bagdad (parfois nommé « pactomanie »

-  1949 l’urss se dote de l’arme nucléaire (bombe A)

-  Les EU mettent donc au point en 1952 une bombe plus puissante, thermonucléaire : la bombe H.

d) Ils doutent cependant de leur puissance et de leur modèle dans les années 70

-  années 60 et 70, doute de la société américaine sur la valeur de son modèle

-  après la mort du président Kennedy (1963) et de Marthin Luther King, la lutte pour les droits civiques continue. Des mouvements comme le Black Power ou le Black Panther Party sont crées.

-  Guerre du Vietnam (55-75) : de 64 à 73 pour les E.-U >> guerre assymétrique

-  contestation étudiante

-  Plan géopolitique : échec de la stratégie d’endiguement mise en place par les américains lors de la guerre du vietnam

-  plan économique : stagflation >> début de crise (années 70)

-  Nixon met un terme au système de Bretton Woods >> instabilité monétaire

-  embargo

-  second choc pétrolier : 1979

-  l’industrie américaine connaît donc des difficultés

e) retour de la puissance américaine à l’issue de la guerre froide.

-  Ronald Reagan (1980) déclare « America is back » à l’adversaire soviétique

-  annonce le projet de bouclier nucléaire (initiative de défense stratégique - IDS), surnommé « guerre des étoiles » >> « Star Wars »

-  l’urss s’essouffle dans la course à l’armement

-  dislocation de l’URSS >> décembre 1991

III entre tentation hégémonique et nouveaux doutes.

  a) En 1991, les Etats-Unis ont l’espoir d’un « nouvel ordre mondial » ...

-  instauration d’un nouvel ordre mondial par Georges Bush père le 11 septembre 1990 >> mise en place d’un monde de paix et d’harmonie >> les garants seraient les E.-U.

-  début de la guerre du golfe (janvier 1991)

-  1993 : arrivée au pouvoir de Bill Clinton : il affiche sa volonté d’avoir une politique étrangère plus modeste

b) ...mais leur puissance est compromise

-  11 septembre 2001 : attentat sur les toujours jumelles du World Trade Center à New-York >> Hyper-terrorisme

-  le monde découvre Al Quaida

-  George Bush applique la stratégie de la Global War on Terrorism (Guerre Globale contre le Terrorisme) : intervention des E.-U. en Afghanistan (avec mandat de l’ONU)entraînant en cinq semaines la chute du régime des talibans qui abritait Ben Laden

-  2003 : les E.-U. envahissent l’Irak (sans mandat de l’ONU)

-  guerre préventive

c) L’existence de puissances concurrentes ..

-  les E.-U. réalisent désormais moins ¼ de la production mondiale alors qu’ils en réalisaient ½ au sortir de la 2nd GM >> cela est lié à l’émergence d’autres économies (Chine, Inde, Brésil et les autres NPI asiatiques)

-  les E.-U. sont endettés vis à vis de la Chine qui détient des bons du trésor américain à hauteur de 1000 milliards de dollars

-  Chine = 16,5% des exportations mondiales

-  le japon est l’autre grand détenteur de bons du trésor

-  le monde n’est donc pas unipolaire

d) ....n’empêche pas les Etats-Unis de demeurer la première d’entre-elles.

-  malgré les puissances concurrentes, les E.-U. restent le premier budget mondial

-  Pour Fareed Zakaria, « à ce jour l’Amérique reste encore la seule et unique superpuissance planétaire, mais une puissance affaiblie »

Conclusion : La domination exercée par les États-Unis connaît donc des failles et des remises en causes. Elle reste cependant, quand même une superpuissance dans la mesure où elle est la première dans bien des domaines en dépit de la concurrence et de la contestation. Au 19ème siècle la volonté de contrôler un environnement proche est réelle. Il s’agit, notamment de satisfaire des intérêts économiques, mais les États-Unis ne cherchent pas à s’immiscer dans les affaires du vieux continent. Cependant, dans la première moitié du 20ème siècle, les nations européennes s’affaiblissent à se disputer le leadership. Au sortir de la seconde guerre mondiale, ce sont donc les E.-U. et l’URSS qui se partagent des aires d’influence en Europe puis dans le monde. La guerre froide peut donc commencer. Chacune des deux superpuissances cherchent à dépasser l’autre. C’est cependant, l’URSS qui s’épuise la première. Les EU auraient pu à ce moment là avoir une tentation hégémonique, mais des menaces, des difficultés, et la concurrence obligent les États-Unis à tenir compte de leurs faiblesses et des autres puissances.


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS