Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » e-MC : le journal électronique de l’Enseignement Moral et Civique du Lycée ALAIN-FOURNIER de Mirande » 1S1 :

>>Espionnage moderne : tous concernés

25 mai 2016
Auteur(e) : 

PRISM, ses origines, son histoire

Pour commencer, Prism est un programme initié par la NSA aux États-Unis. La NSA, National Security Agency, est l’agence nationale de sécurité américaine. Elle a pour but de surveiller et protéger les communications, les informations confidentielles des Américains dans le monde, de décrypter les messages émanant de puissances étrangères. A l’origine, leurs objectifs étaient seulement militaires mais, de nos jours, ce ne sont plus les mêmes...

Désormais, la NSA a également des missions économiques, de recherche et de surveillance. L’un de ces programmes s’appelle Prism. De l’anglais, Planning Tool for Resource Integration Syncronization and Management, Prism est un outil de planification pour l’intégration, la synchronisation et l’organisation. C’est donc un programme de surveillance et de renseignement électromagnétique. Leur but est d’organiser, coordonner et surveiller différents organismes en collectant énormément d’informations auprès d’entreprises américaines mais en rapport avec tous les pays du monde, notamment européens. Ils utilisent les réseaux informatiques pour gagner l’accès illicite aux informations confidentielles, ils pratiquent alors le cyberespionnage. Il permet de rechercher, dans tous types de documents, toutes les données possibles comme un nom, un lieu, une date... dans les mails, messages instantanés, communications vidéo ou tout autre document. Le programme a été créé en décembre 2007 et autorisé par le Protect America Act de 2007, sous la présidence de George Bush, et par le FISA (Foreign Intelligence Surveillance Act) Amendments Acts de 2008.

En 2013, tiraillé par sa conscience, Edward Snowden, informaticien américain ayant travaillé pour la CIA et la NSA, a préféré révéler au monde entier tout ce qu’il savait... Lors d’une interview filmée à Hong-Kong, il a dévoilé les pratiques des agences de surveillance américaines. En effet, en tant qu’administrateur de système, il a récupéré les informations nécessaires sur Prism grâce à une simple clé USB. Il a sacrifié sa carrière et sa vie personnelle. Il a été obligé de quitter sa maison et sa ville pour se réfugier hors des États-Unis. Il a ensuite transmis ces informations aux deux journalistes du Guardian et de Der Spiegel, Laura Poitras et Glenn Greenwald. En juin 2013, ces derniers ont publié petit à petit les révélations par l’intermédiaire de la presse. Les journaux annoncent alors à la Terre entière que nous tous, sommes surveillés. Il y dénonce les atteintes à la vie privée, à la liberté d’internet et les libertés essentielles dont la NSA est responsable. Il a voulu informer et défendre les populations. En outre, la NSA disposerait d’un accès direct aux données de Verizon, AOL, Apple, Facebook, Google, Youtube, Microsoft, Skype, Paltak et Yahoo !. Les États-Unis obtiendraient ainsi d’importantes informations sur les enjeux mondiaux et les désaccords politiques, en surveillant tous types de pays comme l’Allemagne, des pays du Moyen-Orient, ses alliés, la France, l’Italie, la Grèce, le Japon, la Corée du Sud ou encore la Turquie...

PNG - 486.2 ko

Auteures : Lili et Jeanne

Une atteinte à la liberté des individus et à la souveraineté des États

Les citoyens et leur vie privée

Aux États-Unis, Prism est un programme légal. Selon le cadre législatif, la NSA a le droit de mettre en place le programme Prism pour plusieurs raisons. Tout d’abord, la collecte d’informations sur des étrangers est autorisée. La section 702 du FISA de 1978 l’y autorise dans un contexte d’opérations antiterroristes après les échecs du 11 septembre 2001. Le principal objectif serait de lutter contre le terrorisme. La section 215 du Patriot Act autorise la collecte et la surveillance sans mandat ni ordonnance judiciaire. Il est cependant interdit de surveiller des communications passées sur le sol américain ou de surveiller directement des serveurs d’opérateurs téléphoniques. La NSA porte atteinte à la vie privée des citoyens et aux libertés fondamentales. En participant à ce programme, des entreprises comme Facebook, violent leur contrat de confidentialité, en offrant certaines données concernant tous types d’utilisateurs à la NSA. Les neuf entreprises impliquées donnent de nombreuses données confidentielles, privées à la NSA, au FBI et même aux services secrets britanniques. Prism visait 117 000 entreprises et, en mars 2013, la NSA avait déjà collecté 97 milliards d’informations à travers le monde, dont 3 milliards aux États-Unis et 14 milliards en Iran, pays le plus surveillé. Les États et les Unions

De telles révélations n’ont pas laissé les autorités européennes indifférentes. En effet, Viviane Reding, commissaire européenne à la justice, a affirmé « On ne peut pas négocier sur un grand marché transatlantique s’il y a le moindre doute que nos partenaires ciblent des écoutes vers les bureaux des négociateurs européens ». Le président du Parlement européen, Martin Schulz, s’inquiète : « Si les allégations [d’espionnage des autorités dans les bureaux de l’UE] sont avérées, ce serait un problème extrêmement grave qui nuirait considérablement aux relations entre l’UE et les États-Unis ». Par conséquent, la cour de justice de l’UE a annulé le safe harbor américain, un dispositif juridique permettant jusque là aux géants comme Facebook, de prendre possession des données personnelles des internautes européens.

Les entreprises

Ensuite, les entreprises comme Google, Amazon, Apple perdent la confiance de leurs consommateurs, surtout auprès des professionnels. Ceux-ci annulent leurs contrats de clouds professionnels et les firmes qui en proposent ont une diminution de leur chiffre d’affaire. Par exemple, IBM a connu une baisse de 40% de son chiffre d’affaire en Chine.

PNG - 326.5 ko

Auteures : Jeanne et Lili

Pour conclure, Prism a fait l’objet d’un gigantesque débat médiatique pour ses atteintes à la vie privée et aux libertés fondamentales. Edward Snowden a créé une vague d’indignation et d’inquiétude dans de nombreux pays surveillés, entreprises et chez les citoyens. En revanche, en se penchant sur la question, il est possible de découvrir que la législation américaine n’est pas à notre avantage, cependant il existe également de nombreux programmes similaires dans chaque pays, notamment en France...

Jeanne et Lili, journalistes reporters 19 mars 2016, modifié le 24 mai 2016

Bibliographie, Sitographie :

-  SZADKOWSKI, Michaël et LELOUP, Damien Prism, Snowden, surveillance : 7 questions pour tout comprendre Le Monde 08/08/13 consulté le 3/11 http://abonnes.lemonde.fr/technologies/article/2013/07/02/prism-snowden-surveillance-de-la-nsa-tout-comprendre-en-6-etapes_3437984_651865.html ?xtmc=l_union_europeenne_et_le_scandale_prism&xtcr=3

-  RAULINE, Nicolas L’affaire Prism pourrait coûter 31 milliards de dollars aux géants américains du « cloud » Les échos 10/08/13 consulté le 3/11 http://www.lesechos.fr/10/08/2013/lesechos.fr/0202944004163_l-affaire-prism-pourrait-couter-31-milliards-de-dollars-aux-geants-americains-du—cloud-.htm

-  Comprendre le programme "Prism" Le Monde 11.06.2013 • Mis à jour le 11.06.2013 consulté le 3/11 http://www.lemonde.fr/international/infographie/2013/06/11/le-programme-prism-en-une-infographie_3427774_3210.html

-  Prism, l’affaire d’espionnage qui ébranle le monde Les échos 16/12/13 consulté le 3/11/15 http://www.lesechos.fr/tech-medias/dossiers/affaire_snowden_fbi_nsa/index.php

-  FRADIN Andréa Prism : comment les Français sont écoutés par la NSA, et par des services bien de chez nous 04/07/13 consulté le 3/11 http://www.slate.fr/story/73741/prism-nsa-francais

-  LAUSSON Julien, PRISM : la NSA a accès aux données de tous les géants du web, 07/0/13 consulté le 3/11 http://www.numerama.com/magazine/26171-prism-la-nsa-a-acces-aux-donnees-de-tous-les-geants-du-web.html

-  PINARD, Pierre Prism et Cie -Les révélations d’Edward Snowden Assiste 29/09/15consulté le 3/11/15 http://assiste.com/Prism_et_Cie.html


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS