Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » 1LES

>> Les mutations des espaces industriels dans le contexte de la mondialisation. (cours)

7 janvier 2016
Auteur(e) : 

I La carte des espaces industriels est marquée par ...

-  Région le plus industrialisée : Île de France et Rhône-Alpes, mais en générale le Nord-est (ligne Le Havre Marseille)

-  Pourquoi ?

Un héritage Historique

L’industrie reposait sur les gisements de houille et de fer et sur la proximité des villes car il y avait de la mains d’oeuvre, mais aussi par leur proximité avec le Royaume Unis et l’Allemagne.

Par exemple, les mines du nord tel que la Lorraine. Importance de la Houille dans le nord, la Provence et le massif centrale.

-  Perte de vitesse :

A partir des années 70, Les bassins industriels sont en crise : Lorraine, Nord pas de Calais et autour du Massif Centrale. L’industrie ne repose plus sur eux. Il va donc y avoir une apparition de fiche industriel.

-  Reconversions

L’état met au point des pôles ou régions de reconversions, ainsi, de nouvelles activités apparaissent.

II Aujourd’hui, dans le contexte de la mondialisation, on assiste à ...

-  Redéploiement des activités industrielles

Une forte présence de l’ouest et du sud est à noté. Cependant, nous n’avons pas une France inverse, car il y a une littoralisation et une maritimisation.

Exemple, sidérurgie de Dunkerque.

-  Comment ?

Importation de ressources ou matières premières. Une recherche de mains d’oeuvre qualifié mais aussi de technopôles (comme Sophia-Antipolis) regroupant :

Des réseaux d’entreprises

Des laboratoires

Des structures de formation

Des aménités paysagères.

-  Dans quel but ?

Ce système italien est envié par l’Etat français car il permet :

La présence de pôles de compétitivité spécialisés (71 en France dont 7 mondiaux) ainsi que des districts industriels, devraient permettre : Des synergies, de l’innovation, de la croissance et des emplois.

III Cependant, ce redéploiement dépasse le cadre national.

-  Quel est le problème ?

Un problème catastrophique serait visible en France, celui de la désindustrialisation

-  Comment ce produit t’il ?

Des entreprises tel que Moulinex en Normandie sont sujet de délocalisation. Certaines entreprises reviennent dans leur pays initiale on parle donc de relocalisation (Molex des Etats Unis). Ce phénomène entraîne par ans, 34 000 pertes d’emploies industriels, soit 36 000 si on comptabilise ceux du tertiaire.

Un exemple de ce phénomène surement plus rentable pour les entreprises françaises : En 2011, plus de la moitié (1.9 millions) des voitures de marques françaises (3.6 millions) était fabriquée à l’étranger.

CONCLUSION

La concurrence élevé amène certains espaces industriels à évoluer, mais pas tous.

De plus, la reconversion n’est pas toujours une réussite et sur certains territoires, on assiste à un processus de désindustrialisation.

Seulement, d’autres parviennent à demeurer dynamiques mais il faut parfois l’aide d’acteurs tel que l’Etat, l’Union européenne ou les collectivités territoriales qui favoriseraient une forte compétitivité.

Pour finir, la crainte est alors de les voir se spécialiser à l’extrême se mettant en situation périlleuse de monoproduction.


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS