Ubiwiki

>> Le coffre à outils technologiques et pédagogiquesdes enseignants de la formation professionnelle du Québec

Vous êtes ici : Accueil » Les fiches » Archives201 » Géographie

>>fiche plan : L’Asie du Sud et de l’Est

22 février 2015
Auteur(e) : 

sujet typologique

L’Asie du Sud et de l’Est : Les défis de la population et de la croissance

Intro : L’Asie du Sud et de l’Est est une vaste région s’étendant du Pakistan au Japon. Relation entre la population et la croissance.

Problématique : Quelles sont les caractéristiques et les dynamiques des populations d’Asie du Sud et l’Est ?

I- La population de l’Asie de l’Est et du Sud...

a)... est importante mais inégalement répartie...

-  population nombreuse mais très inégale
-  2 grands foyers de peuplement : -l’Asie méridionale avec Inde -l’Asie orientale avec Chine
-  aménagement nécessaire pour gagner de la place ( terre-pleins industriels)

-  Foyers de population où les densités dépassent les 1000 habs au km2

b)La population augmente à des rythmes différents

-  les dynamiques démographiques sont différentes

-  3 groupes de pays : -fécondité faible (moins de 1,8),ralentissement de la croissance démographique : pays industrialisé

-2,1< ISF <4, population assez jeune : pays en développement

-transition démographique peu avancée, fécondité élevée : pays pauvre

-  En Chine comme au Japon, vieillissement de la population et masculinisation

II-...au regard de la croissance et du développement

a)... Les politiques démographiques prennent en compte les contraintes liées à une population nombreuse

-  début des années 50, une population nombreuse était une bonne chose

-  1979 :mise en place de la politique de l’enfant unique

-  En Inde contrôle des naissance avec la stérilisation forcée

b)Des politiques de développement cherchent à satisfaire les besoins de la population

-  En Inde révolution verte pour satisfaire les besoins alimentaires des populations : utilisation de variétés à haut rendements pour augmenter la production agricole

-  Union indienne est en situation d’autosuffisance alimentaire, mais 220 millions d’indiens restent sous-alimentés

-  engrais et pesticides sont à l’origine de pollutions, extension des surfaces cultivées se fait au détriment des écosystèmes naturels

c)La population active est cependant un facteur de croissance

-  main d’œuvre importante avec un faible coût qui attire des capitaux étrangers

-  années 80 la Chine s’inscrit dans une logique de dumping social

-  migrations internes des mingongs est le reflet d’un inégal développement

-  priorité à l’éducation et à la qualification de la main-d’œuvre avec la pression éducative sur les enfants Japonais et Sud-Coréens

Conclu :Il ne faut pas réduire la question de la population en la présentant comme un obstacle à la croissance. Cette population est un atout majeur dans la région. le faible coût de la main d’œuvre à longtemps rendu attractifs les pays ateliers de la région. La croissance est avérée mais elle n’est pas synonyme de développement.


 

Site développé sous SPIP 1.8.3
Utilise le squelette RÉCIT-FP Partenaires v1.3.5
RSS